Les bons vivants




Il vécut sa vie, sans plus.


Ses actions baissaient, sa vie aussi.


Ils vécurent d’amour et d’eaux fraîche. Quelques jours seulement.


Il lisait dans son sang.


Elle vécut ce que vivent les roses, manque de pot.


Il dit qu’il en avait marre de la vie, et tua tout le monde.


Aussitôt né, il se supprima.




Aucun commentaire: